Partner:   Stadt Zürich Kultur      Zürcher Kantonalbank

Programm

Donnerstag 30. Oktober 2014  

«Ces Voisins inconnus»: Jens Steiner et François Mathieu - Carambole

LECTURE/DISCUSSION - Moderation: Marie Fleury-Wullschleger.

Datum: Donnerstag 30. Oktober 2014
Zeit: 19 Uhr
Ort: Bibliothèque de Saint-Jean, Avenue des Tilleuls 19 (entrée rue Miléant), 1203 Genève

Autor/in:
Moderator/in:
Reihe:

Douze tableaux constituent le deuxième roman de Jens Steiner «Carambole» (Dörlemann 2013/ Piranha 2014), qui explore tour à tour l’existence des habitants d’un village anonyme. Chaque histoire individuelle en éclaire un aspect et lie les personnages entre eux, qui s’avancent au premier plan, puis reculent, pour réapparaître quelques pages plus loin. L’apparente immobilité du quotidien se confronte aux changements du paysage commun – des enseignes disparaissent, des nouveaux quartiers se construisent – et aux événements dramatiques qui surgissent au fil du texte. «Carambole» a été récompensé en 2013 par le Schweizer Buchpreis et figurait sur la liste des nominés pour le Deutscher Buchpreis. Le roman sort aujourd’hui en français dans la traduction de François Mathieu. A cette occasion, l’auteur et le traducteur se réunissent pour en lire des extraits à deux voix et dialoguer à la croisée des langues.

Jens Steiner, né en 1975 à Zurich, a étudié l’allemand, la philosophie et la littérature comparée à Zurich et à Genève, avant de travailler comme enseignant et comme lecteur dans une maison d’édition. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture. Son premier roman, «Hasenleben», est paru en 2011 aux éditions Dörlemann.

François Mathieu, né à Reims en 1941, a exercé les professions de professeur d’allemand et de journaliste. Traducteur littéraire, il a fait passer un grand nombre de textes de l’allemand en français : romans, poèmes, catalogues d’expositions, écrits pour la jeunesse, d’auteurs classiques et contemporains. Il est lui-même auteur de plusieurs ouvrages.

Entrée libre

Bücher in der Museumsgesellschaft:

 Organisé par la Literaturhaus de Zurich en collaboration avec la Bibliothèque municipale de Genève et le Centre de Traduction Littéraire de l’Université de Lausanne, avec le soutien de la Fondation Oertli.