Partner:   Stadt Zürich Kultur      Zürcher Kantonalbank

Programm

Freitag 13. September 2013  

«Ces Voisins inconnus» - Klaus Merz et Charlotte Gloor

L’auteur et sa traductrice lisent des extraits de la nouvelle «L’Argentin» et discutent du texte et de sa traduction. Moderation : Marie Fleury Wullschleger

Datum: Freitag 13. September 2013
Zeit: 19.00 Uhr
Ort: Bibliothèque de la Cité, Genève

Autor/in:
Moderator/in:
Teilnehmer/in:
Reihe:

La prose de Klaus Merz envoûte le lecteur comme le tango séduisit en son temps le grand-père de Lena. Dans «Der Argentinier» («L’Argentin», Haymon, 2009 ; Editions en bas, 2013), le narrateur écoute Lena lui raconter le parcours de ce Suisse, enseignant à l’école primaire, qui traverse l’Atlantique peu après la guerre pour entamer une vie de « gaucho » en Argentine. Un violent rhume des foins l’oblige à renoncer rapidement à cette activité. Il découvre alors le tango. A son retour en Suisse, l’ « Argentin » ne danse plus, mais tous sont persuadés qu’il maîtrise cet art. Par un subtil procédé narratif, Klaus Merz laisse le lecteur s’approcher au plus près de son personnage principal.

 

Klaus Merz vit à Unterkulm. Son premier recueil de poèmes «Mit gesammelter Blindheit» paraît en 1967. Depuis, il a publié aussi bien de la prose que de la poésie. Son œuvre a été récompensée par de nombreux prix, notamment par le Aargauer Kulturpreis, le Solothurner Literaturpreis, ainsi que par les prix Hermann Hesse et Gottfried Keller.  

 

Charlotte Gloor a suivi une formation de traductrice à l’Ecole de traduction et d’interprétation (ETI) de Genève, puis une seconde formation en littératures suisses à l’Université de Lausanne. «L’Argentin» est sa première traduction littéraire. Elle l’a effectuée sous le mentorat d’Ursula Gaillard.

 

 

 

Bücher in der Museumsgesellschaft:

En collaboration avec la Bibliothèque de la Cité de Genève, avec le soutien de la Fondation Oertli.